La méthanisation

La méthanisation est un procédé naturel de production de méthane par fermentation de matière organique en absence d’oxygène. C’est un moyen de produire de l’énergie renouvelable et de l’engrais à partir de biodéchets organiques. »

Principe

Une installation de méthanisation exploite cette réaction biologique naturelle. Dans sa version la plus simple, elle consiste en une cuve dans laquelle sont introduites les matières organiques. Cette cuve est chauffée et confinée de sorte à ce que la fermentation se passe en absence d’oxygène. Son fonctionnement est similaire à celui du rumen d’une vache, c’est pourquoi on parle également de digestion anaérobie et cette cuve est appelée « digesteur ».

La digestion de la matière produit du biogaz, composé à 60 % de méthane et 40 % de CO2 environ. Ce biogaz permet la production d’énergie renouvelable.

Une fois digérée, la matière organique restante forme le digestat. Très bon engrais et amendement, celui-ci est épandu sur les terres agricoles.

Matières digestibles

De nombreuses matières organiques peuvent fermenter et produire du biogaz :

-          agriculture : déjections d’élevage, résidus de culture, effluents vinicoles…

-          agro-industries : graisse, effluents, résidus de fruits et légumes, etc.

-          Collectivités : déchets de la restauration collective, tontes de pelouse, etc.

Opale réalise des études de ressources de matière organique à l’échelle d’une ou plusieurs exploitations agricoles, d’une communauté de communes, d’un Pays ou d’une Région.

Valorisation du biogaz

Opale accompagne les porteurs de projet dans le choix de la valorisation énergétique notamment parmi 3 solutions :

-          la cogénération : le biogaz alimente un moteur produisant de l’électricité vendue sur le réseau ERDF et de la chaleur utilisée à proximité.

-          l’injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel : le biogaz est épuré afin de produire un gaz ne contenant plus que du méthane. Le biométhane obtenu est alors vendu sur le réseau GrDF.

-          la production de BioGaz Naturel Véhicule (GNV) : le biogaz est épuré, stocké et distribué pour alimenter des véhicules roulant au biogaz.

Valorisation du digestat

Le digestat a un intérêt agronomique pour la fertilisation et l’amendement des sols. Selon les contraintes du territoire, le digestat peut être épandu tel quel sur les terres agricoles ou passer par différentes étapes de valorisation pour obtenir des produits plus aboutis et exportables.

Choix technique

Selon la ressource de matière organique, différentes techniques de digestion sont à mettre en place : digestion mono-phasique ou bi-phasique, par voie liquide, humide ou sèche, etc.

Opale accompagne les porteurs de projet dans ce choix technique.

Haut