Agro Energie du Pertuis : « Un collectif impliqué pour un monde agricole plus vert ! »

le 20 septembre 2021




En 2016, 12 exploitations agricoles haute-saônoises et Opale Energies Naturelles, assistant à maîtrise d’ouvrage et maître d’œuvre franc-comtois, se sont regroupées pour développer, construire et exploiter une unité de méthanisation agricole collective sur la commune de Raze. Dès le départ, ce collectif était convaincu par le cercle vertueux de la méthanisation, leur permettant de valoriser leurs effluents d’élevage en produisant du gaz vert et un amendement organique pour leurs sols.

Cinq années de développement ont été nécessaires pour déterminer les perspectives du projet, décrocher les autorisations, préparer les financements et élaborer les travaux. La première pierre du chantier a été posée en mai 2019 et plusieurs entreprises locales ont participé durant un an et demi à la construction du site : Rodeschini, Colas, EMJ 701, Bulloz, Métallerie Val de Saône. Cette unité de méthanisation haut-saônoise valorisera chaque année plus de 26 000 tonnes d’effluents d’élevage : fumiers bovins, déchets de céréales et ensilages de cultures intermédiaires. Les 13 GWh de gaz produit par an seront épurés et odorisés sur place, avant d’être injectés dans le réseau de distribution de Vesoul.  Cette énergie verte permettra d’alimenter 1 000 foyers haut-saônois en gaz vert local. Enfin, le résidu de la méthanisation appelé « digestat » sera stocké et épandu par les agriculteurs du projet comme amendant et fertilisant de qualité. Sans odeur, il présente l’intérêt de pouvoir être stocké et épandu à la période la plus propice pour les cultures.

Ce projet agricole collectif, symbole d’une agriculture durable, mais aussi projet de territoire, a bénéficié du soutien des élus de la commune de Raze et obtenu un peu plus de 1 370 000 € de subventions du FEADER et l’ADEME.

Pour Florence Morin, directrice de l’activité Biogaz chez Opale Energies Naturelles, les associés d’Agro Energie du Pertuis s’inscrivent très largement dans une démarche de transition agroécologique des territoires : « La méthanisation, c’est un vrai projet pour le territoire qui permet de répondre à plusieurs enjeux sociétaux, bien sûr ceux liés à la production d’énergie renouvelable – ici du gaz vert made in Haute-Saône, mais également à la gestion locales des effluents agricoles, la diminution du recours aux engrais chimiques et à la diversification des ressources des exploitants ».

 

Chiffres clés

  • Intrants : 26 000 t/an
  • Production de gaz : 13 GWh/an
  • Nombre de foyers alimentés en gaz vert : 1 000 (soit près de 4 000 personnes)
  • Investissement global du projet : 6,1 M€
  • Soutier Financier :
    • ADEME Bourgogne Franche-Comté : 430 540 €
    • FEADER : 948 165 €

 


Retour